Construction d’un ensemble immobilier sur la ZAC Paris Rive Gauche

Une réalisation emblématique pour RRP

Dans le 13e arrondissement de Paris, en bord de Seine, RRP va participer d’ici à 2016 à un projet immobilier d’envergure : plus de 80 logements intermédiaires avec, entre autres, des terrasses végétalisées et des balcons plantés.

 ZAC Paris Rive Gauche (13e)

ZAC Paris Rive Gauche (13e)

Des logements privés et étudiants, des locaux commerciaux et d’activité, le tout à Paris en bord de Seine, là où la concurrence fait rage et où les places sont très rares : le futur ensemble immobilier dans le secteur Bruneseau, sur la ZAC Paris Rive Gauche (13e arr.), est un projet particulièrement emblématique pour les Résidences de la Région Parisienne (RRP), opérateur du logement locatif intermédiaire. Avec ce chantier, sur lequel la Sodéarif (filiale de Bouygues Bâtiment Ile-de-France) a été désignée comme maître d’ouvrage, RRP enrichit un peu plus un patrimoine de 6500 logements répartis sur Paris et sa petite couronne.

Pour cet ensemble immobilier, le cahier des charges est clair : dominé par une tour de 50 mètres de hauteur, il se doit d’être exemplaire dans sa conception comme dans sa réalisation. A la faveur d’une architecture séduisante et de bonnes qualités d’usage, le futur résident « sera comme dans un cocon », précise-t-on du côté de RRP.

Conçu par le cabinet d'architecture Ameller Dubois & Associés, le projet répond donc parfaitement aux attentes. L’expression architecturale apparaît sur toutes les faces de l’immeuble. Les façades alternent des ensembles regroupant percements verticaux et balcons. Ces derniers, superposés, en quinconce ou séparés par des éléments en hauteur, créent une variété originale. Ainsi, chaque résident pourra repérer son appartement de l’extérieur et, partant, se l’approprier plus facilement.

En dehors des impératifs de confort énergétique et acoustique, la recherche du label BiodiverCity et les réalisations environnementales qui en découlent sont des composantes importantes du projet en regard des valeurs du développement durable. Par exemple, le bâtiment sera doté de terrasses végétalisées, de murs végétaux et de balcons plantés, favorisant la biodiversité ; la terrasse supérieure de la résidence étudiante accueillera un potager, un jardin partagé et des nichoirs pour les oiseaux, et sera propice à la mise en place de ruches notamment.

« La bonne fonctionnalité des logements, la volumétrie forte, la qualité des matériaux et la présence massive de végétalisation sont les principales spécificités de cette construction, résume RRP. Ce sera à n’en pas douter un très bel écrin. »

Les travaux débuteront courant 2016 et la livraison est prévue en 2018.

 

Les chiffres clés

87 logements privés intermédiaires

92 logements sociaux étudiants

6186 m², la surface habitable totale dont 4 286 m² pour les logements intermédiaires

1100 m² de locaux commerciaux et d’activité

Les commentaires sont fermés.