83 LLI inaugurés à Rueil-Malmaison

Vendredi 5 juin, RRP, Groupe Solendi, Réseau Action Logement, a inauguré 83 logements locatifs intermédiaires (LLI) à la Villa Joséphine, à Rueil-Malmaison. Un évènement qui s’est déroulé en présence du député-maire Patrick Ollier et de nombreux acteurs. L’occasion aussi de célébrer la première opération LLI en France.

Inauguration 05 06 2015

Photo Olivier Chatelain

« Quand il y a la volonté politique, nous trouvons des solutions pour proposer des logements à prix modéré. » Ces mots prononcés par Jean-François Gabilla, président de RRP, lors de l’inauguration des 83 logements locatifs intermédiaires de la Villa Joséphine, à Rueil-Malmaison, illustrent parfaitement la solidité du partenariat qui lie l’opérateur et cette ville des Hauts-de-Seine. « Je tiens à remercier les équipes de la mairie de Rueil-Malmaison pour leur implication dans le projet, les délais d’instruction ont été très courts et les interlocuteurs réactifs », a-t-il ajouté.

Patrick Ollier, député-maire de Rueil-Malmaison, s’est pour sa part dit « doublement heureux », se félicitant que la transformation de bureaux en logements soit « une grande réussite » et que sa commune accueille la première opération LLI en France. Patrick Ollier s’est par ailleurs réjoui des démarches de concertation engagées dans le cadre de ce projet pour lesquelles les habitants ont répondu présent. « Toutes leurs demandes ont été prises en compte », y compris celles concernant des sujets toujours délicats comme « le nombre de places de parking et la surface des espaces verts. » Et de conclure à l’endroit de RRP : « Vous êtes les bienvenus dans notre ville et je ne vois que des avantages à ce que notre collaboration se développe ». 

Prouesse technique et tarifs attractifs

Montée en moins de 18 mois avec l’appui des services de l’Etat, l’opération de la Villa Joséphine constitue un véritable tour de force technique. Pour transformer les bureaux de l’ancien siège social du groupe Schneider Electric en 55 logements familiaux et 28 studios à destination des jeunes actifs, il a fallu intégrer l’imposante structure en béton armé des bâtiments dans le projet architectural. Pour ce faire, RRP a travaillé en étroite collaboration avec le maître d’œuvre « A&B Architecte » et l’entreprise BATEG (Groupe Vinci).

Une prouesse technique… et des tarifs très attractifs. RRP propose en effet des loyers inférieurs d’au moins 20 % à ceux du quartier. Une politique qui s’inscrit dans la droite ligne de cette entreprise du groupe Solendi, au sein du Réseau Action Logement, dont l’objectif est notamment de loger les classes moyennes en Ile-de-France, particulièrement les jeunes et les salariés des entreprises.

reuil-article LLI

L’opération de la Villa Joséphine constitue un précédent en France. Elle est la première à bénéficier du nouveau statut du logement intermédiaire créé par la loi des finances 2014. Ce statut permet de bénéficier d’un taux de TVA de 10 % et d’un dégrèvement de taxe foncière en contrepartie du respect des plafonds de loyers et des ressources des locataires. Il est de fait un réel atout pour le développement de l’offre de logements locatifs dans les zones tendues, notamment dans le cœur de l’Ile-de-France.

Les commentaires sont fermés.